Drawing Face

Vous avez des inquiétudes à propos du développement de votre enfant? Celui-ci accuse des échecs scolaires répétés? Vous vous questionnez à propos de l'origine de certains comportements (opposition, rigidité, faibles habiletés sociales)? Vous avez l'impression que ses nombreux efforts ne se reflètent pas dans ses résultats? 

Laissez-moi vous aider à y voir plus clair.

Contact
Clinique%2520churchill%25202017_edited_edited.png

À PROPOS DE DRE SAYEUR

Je suis diplômée d'un doctorat spécialisé en neuropsychologie recherche/intervention (Ph. D. R/I) de l'Université de Montréal.  

 

La qualité de mes travaux de recherche auprès des enfants prématurés m'ont valu une mention "Exceptionnelle" et une nomination sur la liste d'honneur du Doyen à la fin de 2014.

J'ai complété mes internats dans différents programmes spécialisés auprès des enfants/adolescents au Centre de réadaptation la Ressource (programme de développement de l'enfant), à l'Hôpital Sainte-Justine (programme d'hémato-oncologie) et à l'Hôpital du Sacré-Coeur (programme de pédopsychiatrie).

Depuis bientôt 10 ans, j'exerce dans le secteur privé, d'abord sur la Rive-Sud de Montréal, puis à Gatineau depuis l'automne 2020. J'ai été consultante pour la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, le CISSS-MO et le CIUSSS-Estrie.

 

Je suis spécialisée dans l'évaluation des troubles neurodéveloppementaux complexes (autisme et problématiques associées).

 

Je rencontre des centaines d'enfants et de familles chaque année afin de les aider à surmonter les défis auxquels ils sont confrontés. 

QUESTIONS FRÉQUENTES

Child at Psychologist

Qu’est-ce que la neuropsychologie ?
 
La neuropsychologie est une branche spécialisée de la psychologie. Il s'agit d'une science permettant de mieux comprendre le fonctionnement, le comportement et les émotions de la personne évaluée. Grâce à l'administration de différents tests psychométriques, le neuropsychologue est en mesure de cibler les forces et faiblesses cognitives de chaque personne. À partir de ce profil, il peut ensuite de poser des diagnostics psychologiques/neuropsychologiques (ex. trouble déficitaire de l'attention, trouble d'apprentissage, autisme, déficience intellectuelle, etc.) et élaborer des recommandations individualisées pour aider son client à maximiser ses forces et compenser ses faiblesses.
 
Pourquoi consulter un/e neuropsychologue ?
 
Pour obtenir des précisions diagnostiques (ex. hypothèse soulevée par les parents ou d’autres professionnels tels que le médecin ou l'enseignant), pour des inquiétudes quant au développement de l’enfant (autonomie, motricité, langage, socialisation), ou pour orienter les services et interventions à privilégier.
 
À quel âge consulter ?
 
Je reçois les enfants en évaluation à partir de l’âge de 4 ans, et ce, jusqu’à l’âge adulte, tant que la personne est encore scolarisée (ex. Cégep, université).
 
En quoi consiste une évaluation neuropsychologique ?
 
Selon l’âge et le motif de consultation, une à plusieurs séances sont nécessaires. Celles-ci consistent habituellement en une rencontre avec les parents pour discuter des inquiétudes, suivie de rencontres avec l’enfant pour l’administration de tests. Des questionnaires sont souvent remis pendant le processus, à remplir par les parents et/ou autres intervenants impliqués auprès de l’enfant (enseignant, éducateur, etc.). Enfin, les parents sont à nouveau rencontrés afin d’expliquer les résultats et recommandations. Un rapport écrit est alors remis.  
 
Est-ce que le consentement des deux parents est nécessaire pour procéder à l’évaluation ?
 
Oui, si l’enfant est âgé de moins de 14 ans. À partir de cet âge, l’enfant peut consentir seul aux soins psychologiques/neuropsychologiques.
 
Est-ce que le parent est présent pendant l’évaluation avec l’enfant ?
 
Généralement, les rencontres se font seules avec l’enfant, à moins que certains défis se présentent (ex. refus de collaborer ou de se séparer du parent), auxquels cas, le parent est invité à venir dans le bureau pour accompagner son enfant et maximiser sa participation.
 
Quel est le délai pour obtenir les résultats ?
 
Il faut prévoir environ 2 à 3 semaines après la dernière séance d’évaluation pour recevoir les résultats, de même que le rapport écrit.
 
À qui va le rapport ?
 
Le rapport est remis au demandeur de services (la plupart du temps, le parent). Avec accord écrit, le rapport peut également être acheminé à d’autres intervenants (ex. médecin, direction d'école, etc.).

Comment préparer mon enfant à l'évaluation ?
 
Je conseille d’en parler ouvertement avec lui, de lui nommer des exemples concrets de comportements ou de difficultés observées qui amènent les parents à demander de l’aide pour mieux comprendre ce qui se passe (ex. suivre les consignes, bougeotte, faibles notes). On peut alors expliquer le rôle du neuropsychologue, qui est de comprendre les forces et les défis et proposer des outils pour lui faciliter la vie. À la manière d’un rendez-vous chez le << docteur >>, l’enfant sera invité à répondre à certaines questions, réaliser des activités et exercices, mais sans contact physique ni piqûre ! Les tâches présentées sont pour la plupart ludiques et amusantes.
 
Est-ce que les frais de l’évaluation sont remboursables par les régimes d’assurance privée/collective ?
 
Oui, la plupart des assurances remboursent, du moins partiellement, les frais associés aux services neuropsychologiques. Des reçus sont d'ailleurs remis à chaque paiement.
 
Le parent est responsable de vérifier les modalités de remboursement auprès de son assureur avant de soumettre son reçu.

DANS LES MÉDIAS

ATTENTION! CERVEAU AGITÉ!

Un article expliquant les effets du TDAH aux jeunes, issu d'une entrevue.

UNE CLASSE SANS FENÊTRE POUR DES ENFANTS AUTISTES

Tiré d'une entrevue pour le téléjournal de Radio-Canada.

CONTACTEZ-MOI

**LISTE D'ATTENTE COMPLÈTE ET FERMÉE POUR LE MOMENT**

110 ch. de la Savane, local 103
Gatineau, Québec
J8T 5B9

438-788-3441

Protection des renseignements personnels

À partir du 22 septembre 2022, la loi 25 concernant la protection des renseignements personnels commence graduellement à entrer en vigueur, et ce, sur une période de trois ans. Cette loi touche notamment les normes de pratique des professionnels de la santé, dont font partie les psychologues et neuropsychologues. Comme neuropsychologue et travailleuse autonome, j'aurai désormais les responsabilités suivantes au sein de ma clinique: 

·     Appliquer la Loi sur la protection des renseignements personnels

·     Répondre aux demandes relatives aux renseignements personnels (ex. accès, rectification, cession de diffusion, etc.)

·     Mettre en place des règles de gouvernance relatives aux renseignements personnels

·     Tenir des registres de communication des renseignements personnels

·     Aviser la Commission d'accès à l'information de tout incident de confidentialité impliquant des renseignements personnels

·     Tenir un registre des incidents de confidentialité impliquant des renseignements personnels.

 

D'autres mesures seront aussi à mettre en place d'ici 2024; de plus amples détails suivront.​

Mélissa Sue Sayeur

Responsable de la protection des renseignements personnels pour la clinique.